Radio
Fandraisana Tononkira sy mozika Bonne chance mon garçon

Bonne chance mon garçon

Bonne chance mon garçon

Tu vois, je n’ai rien oublié,
Ma chambre est vide, je reviendrai
Un jour peut-être, un jour peut-être.
Et si tu as le cœur serré,
Il ne faut pas que je te vois pleurer
Sinon je pleure, sino je pleure.

Tu vois, Maman, tu m’avais dit :
Le jour où tu voudras partir,
Je te dirai simplement : bonne chance,
Bonne chance, mon garçon.

Tu vois, je ne suis plus celui
Que tu bordais tous les soirs dans son lit,
Je te console, je te console :
J’ouvre la porte du jardin,
Bientôt, moi, je serai quelqu’un
Que l’on estime, que l’on estime.

Tu vois, Maman, tu m’avais dit :
Le jour où tu voudras partir,
Je te dirai simplement : bonne chance,
Bonne chance, mon garçon.

C’est toujours triste un aurevoir,
Alors que devant moi, c’est l’espoir
Qui s’impatiente, qui s’impatiente.
Alors adieu, ma chambre de garçon,
Adieu aussi à mes soldats de plomb,
Si je déserte, si je déserte,


C’est pour avoir, un jour, à moi,
Un autre enfant qui partira.
Je lui dirai simplement : bonne chance

Bonne chance, mon garçon.

Mis à jour (Samedi, 03 Novembre 2007 05:49)